SINISTRES ET ASSURANCES : COMMENT ÇA MARCHE ?

Chers locataires, nous abordons aujourd’hui un sujet ô combien délicat et pouvant déboucher sur des discussions désagréables et tendues.

Sinistres et assurances.

Certains d’entre vous ont malheureusement déjà dû faire face à des sinistres en louant un véhicule.
Qu’est-ce qu’un sinistre ? C’est quand le véhicule est endommagé, et qu’il nécessite une intervention en carrosserie et dans le pire des cas en mécanique. La plupart du temps, ils se manifestent par des rayures plus ou moins importantes, des bas de caisses enfoncés et des chocs un peu partout sur la carrosserie. Et la conséquence directe se manifeste par un coût, que quelqu’un doit supporter (vous, assurance).

C’est là que la responsabilité du causeur de sinistre rentre en compte. Trois possibilités :

1 – Accident responsable. Mauvaise manœuvre, mauvaise appréciation du gabarit, vous êtes à l’origine du dommage. Le coût est pour vous, dans la limite de la franchise.

2 – Accident par un tiers identifié. Vous vous faites heurter par un tiers identifié, vous récupérez ces coordonnées et faites un constat ou une déclaration circonstanciée, le dommage est à sa charge ou à la charge de son assurance.

3 – Accident par un tiers non identifié. Vous vous faites heurter par un tiers non identifié, le plus souvent à l’arrêt, le coût vous est imputé dans la limite de la franchise car l’incident a eu lieu pendant votre location.

La franchise : Elle s’élève à 2500€. Tous dommages inférieurs à cette somme sont à votre charge si vous êtes responsables ou si un tiers non identifié l’est.
Pour les dommages supérieurs à cette somme (rares), vous devez vous acquitter de la franchise et notre assurance complète derrière.

Pourquoi notre franchise est si élevée ? Les franchises de loueurs sont traditionnellement élevées car nous sommes les cauchemars des assurances. Nos véhicules valent cher, changent de chauffeurs très souvent et ont des gabarits imposants. Pour les assureurs, le risque de sinistralité est très élevé et pour minimiser leur implication financière, ils élèvent le prix des franchises et éditent des conditions d’exclusion de prise en charge (parties hautes, dessous de châssis, contextes d’utilisation particuliers…). Pour les mêmes raisons, nos primes d’assurances sont également très élevés car elles couvrent un risque plus large que la normale et de ce fait vous êtes mieux protégés.

Le traitement des sinistres : Pour plus de transparence et un meilleur suivi, nous travaillons depuis peu avec l’application WeProov. Elle vaut pour tout sinistre estimable sur photo.
Lorsqu’un véhicule nous revient endommagé, nous le prenons en photo via l’application. Cette application renvoie à un expert en assurance indépendant les photos du dégât et génère un dossier de suivi que nous vous envoyons.  L’expert estime le temps d’intervention et d’immobilisation puis renvoie un devis construit sur les différents taux horaires facturés. Ce devis vous est présenté puis facturé à l’identique.
La réparation n’est pas forcément immédiate, selon la gravité du sinistre et surtout le planning de location du véhicule.

Une question importante néanmoins. Pourquoi nous réparons si ça ne gêne pas l’utilisation des véhicules ?
D’une, parce que si nous laissons les véhicules trop longtemps endommagés, ils ont tendance à se dégrader encore plus vite.
De deux, des véhicules trop cabossés nuisent à notre image et de ce fait à la vôtre.

FOIRE AUX QUESTIONS

2

  • Mon assurance personnelle ou la Responsabilité Civile de mon entreprise peut-elle prendre en charge un sinistre responsable ou causé par un tiers non identifié ?
    Il y a une règle très simple : l’assurance du roulant prévaut sur tout le reste. Ce qui veut dire qu’à partir du moment qu’un véhicule est impliqué de manière responsable dans un sinistre, c’est son assurance (donc celle de RHONERUNNER) qui joue. Même cas de figure si le véhicule est endommagé par un tiers non identifié ?
  • Je suis facturé d’un dégât dont je ne suis pas responsable. Est-ce normal ?
    Oui, si ce dégât n’apparait pas sur votre état des lieux de départ. Il entre dans le cadre des dégâts causés par un tiers non identifié. Si vous n’arrivez pas à identifier un tiers responsable, il demeure à votre charge comme stipulé par notre contrat d’assurance et nos CGV.
  • Avec mon véhicule de location, j’accidente le véhicule d’un tiers. Est-ce que je dois payer quelque chose ?
    Dans ce cas précis, notre assurance prend le relais et se met en relation avec celle de la victime. Aucune franchise ne vous est demandée pour couvrir les dégâts dont le tiers est victime. Dans ce cas de figure, il est nécessaire d’établir un constat ou une déclaration circonstanciée.
  • J’ai endommagé mon véhicule de location, alors qu’il était à l’arrêt, avec un objet extérieur. Est-ce que dans ce cas je peux faire jouer ma Responsabilité Civile ?
    Dans ce cas précis, le véhicule n’étant pas « roulant » et étant endommagé par un élément extérieur, cela peut marcher. Exemple, vous portez un flight-case dans vos bras, vous trébuchez et faites tomber ce flight-case sur le véhicule, ce qui endommage sa carrosserie. Dans ce cas-là, c’est votre Responsabilité Civile personnelle (marche mieux qu’une RC d’entreprise) qui peut être mise engagée et se substituer à l’assurance du véhicule. Là aussi, il est nécessaire d’établir un constat ou une déclaration circonstanciée.
  • Si je paie avec ma carte bancaire, je suis couvert ?
    Oui mais… Effectivement, certaines cartes bancaires permettent un rachat de franchise en cas de dégâts sur un véhicule de location. Cependant, nous vous invitons à bien regarder les CGV de votre carte et interroger votre banque à ce sujet car il y a des conditions d’exclusion, que nous ne maitrisons pas. De notre retour d’expérience, il apparait nécessaire de payer la location avant la prise du véhicule si vous souhaitez que votre assurance de CB fonctionne.
  • Si je paie par CB, je suis obligé de souscrire au dépôt de garantie ?
    Oui. Le dépôt de garantie n’est pas lié à votre CB et cette dernière ne s’y substitue pas. En cas de dégâts de votre part, nous les deviserons et facturerons. A vous alors de communiquer les pièces de ce dossier à votre banque pour obtenir un remboursement.
  • Qu’est-ce que couvre la garantie « bris de glace » ?
    Elle couvre le pare-brise, les miroirs de rétroviseurs, les vitres des portières avant ainsi que les petites vitres triangulaires entre les portières avant et le pare-brise. Elle ne couvre pas les panneaux vitrés latéraux, les fenêtres de portes arrière et les panneaux panoramiques de toit.
  • J’ai souscrit à la garantie « bris de glace » et ai cassé un panneau vitré latéral. Dois-je m’acquitter de la franchise ?
    Reportez-vous à la couverture du « bris de glace » (question ci-dessus). La franchise « bris de glace » est de 150€.
  • Mon véhicule de location s’est fait forcer et nous nous sommes fait voler des biens personnels et du matériel. Sont-ils couverts par l’assurance du véhicule ?
    Notre assurance ne couvre que les dégâts matériels et corporels liés au véhicule, ainsi que le vol dudit véhicule. Toute marchandise transportée n’est pas assurée par nos soins.
  • J’ai percuté un piéton avec mon véhicule de location. Qu’est-ce qui se passe ?
    Ce cas de figure ne nous est heureusement jamais arrivé mais vous êtes couvert par notre assurance qui diligentera certainement une enquête pour comprendre les circonstances de l’accident.

 

En espérant avoir pu répondre à vos interrogations sur ce sujet.

A bientôt sur la route et dans les salles de concerts !

Xavier

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *